lundi 29 juillet 2013

Sans

Y'a des jours, ça veut pas.
Y'a des jours, on a beau faire tout comme il faut, rien ne marche.
Y'a des jours, c'est la poisse.

Tout à l'heure, le vent fou a claqué la fenêtre de la cuisine. Bruit de verre brisé. Je me suis demandée ce que j'avais laissé sur la table pour que le vent puisse l'entraîner par terre... Rien en fait. C'est la vitre au mastic trop vieux, trop sec, qui s'est effrité. La vitre est tombée, brisée en heurtant le rebours de la fenêtre.

Depuis l'orage, les orages (devrais-je dire ?) d'hier, je n'ai plus de réseau sur mon portable. La foudre a dû tomber sur une antenne, la haut sur la montagne. Et comme on est au fin fond de nulle part, il va bien falloir une semaine pour réparer...

Un peu comme à la poste : deux semaines pour changer la serrure de la boîte aux lettres. Pas de double, nulle part, rupture de stock des serrures. "Vous comprenez, me dit la dame de la poste, les gens n'arrêtent pas de les perdre". Oui, nous, elle est d'origine cette clé... "Ce sera 5€... Vous comprenez, maintenant on est une société privée..."
J'aurais bien payé 10€, tellement j'étais contenté de retrouver une clé !

J'ai commandé des étagères, qui arrivent... Bientôt.
J'ai commandé un kayak, qui arrive... Bientôt.
J'ai commandé... Un sac en toile, VB... En soldes... On ne se refait pas... (Mais depuis que j'ai à nouveau la clé de la boîte aux lettres, je suis sereine... Ça va bien se passer).

1 commentaire:

  1. Bonjour, contente de te voir de retour, depuis le temps!

    RépondreSupprimer

Un petit café pour la suite ?

Related Posts with Thumbnails